Les journées du Patrimoine 2020

Un voyage dans le passé, à la mode masquée

Des mariés, des baptisés et des curés, au fil des années, ont foulé le sol des églises de Saint-Aubin-Epinay. Mais jamais au grand jamais, ces vestiges du passé n’auront vu défiler que des visiteurs masqués. Cette année, la nouveauté c’était les visites distanciées et un public protégé. L’important était d’ouvrir ces deux édifices témoins de l’histoire de notre commune.

L’église d’Epinay :

A Epinay sur Aubette, l’église, dédiée à la Sainte Vierge, était le fief de l’abbaye de St Ouen. Cette église connaîtra de nombreux remaniements jusqu’aux 16 et 17ème siècle où elle prendra la forme que nous lui connaissons aujourd’hui. Elle a été réhabilitée par les habitants du hameau dans les années 1980.

L’église de Saint Aubin :

Située au centre bourg du village, l’église de Saint-Aubin aurait été construite entre 1849 et 1853 à l’emplacement d’une ancienne église datant du début du XVe siècle et dont il ne reste, a priori, pas de vestiges. Pas ou peu remaniée, elle forme un ensemble architectural homogène.

Après d’importants travaux de rénovation, en 2017, l’église de Saint-Aubin a retrouvé son charme d’antan.

Chemin faisant, en prenant leur temps, les visiteurs du dimanche ont découvert ou redécouvert l’histoire de Spinetus (nom d’Epinay en l’an 1020) et Sanctum Albinum (nom de Saint-Aubin en l’an 1024) devenu Saint-Aubin-Epinay en 1823 par ordonnance royale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *